Les premiers résultats surprenants du contrôle technique des motos après sa mise en place

Les premiers résultats surprenants du contrôle technique des motos après sa mise en place

Un démarrage sous haute surveillance

Le contrôle technique pour les motos, une nouveauté introduite en France depuis le 15 avril dernier, a rapidement suscité un bilan initial surprenant. En effet, sur environ 40 000 contrôles effectués, une portion significative a dû repasser cette évaluation capitale. Ces premières statistiques proviennent des centres Motovision, qui, associés à Autovision, ont pris en charge entre 6 000 et 7 000 de ces examens.

Des taux de contre-visite élevés

Le nombre de contre-visites s’est avéré plus élevé que prévu. Précisément, 16% des deux roues motorisés de moins de 50cm³ n’ont pas réussi à passer le contrôle au premier essai. Pour les motos, ce taux varie entre 9% et 10%. Ces chiffres incluent une multitude de véhicules, surtout les plus anciens, dans la mesure où ce sont ceux-ci qui ont été majoritairement contrôlés jusqu’à présent.

La principale cause de contre-visite

La raison principale des contre-visites découle d’un problème assez basique : l’état des pneumatiques. En effet, cela représente le premier facteur de refus lors de ces contrôles. Cette situation met en lumière le manque d’attention de certains propriétaires à un aspect pourtant visible et facilement améliorable avant la soumission au contrôle technique.

Des perspectives d’expansion et d’amélioration

Les centres de contrôle technique Motovision anticipent une augmentation de leurs capacités. Actuellement, le nombre de centres a augmenté, passant de 170 à 220, et il est prévu d’atteindre les 500 d’ici juin. Cette expansion devrait faciliter l’accessibilité au contrôle technique pour de nombreux propriétaires de motos. En outre, cela pourrait potentiellement réduire la proportion de contre-visites à l’avenir, alors que les usagers prendront conscience de l’importance de vérifier et d’entretenir régulièrement leurs véhicules.

  Découvrez où trouver le GPL au meilleur prix ce vendredi 26 avril

En conclusion, les premiers jours du contrôle technique des motos en France révèlent des défis mais aussi des indicateurs clés sur lesquels les propriétaires peuvent agir pour assurer la conformité de leurs véhicules. À mesure que le système se rodera, cette nouvelle mesure pourrait grandement contribuer à la sécurité routière et à la responsabilisation des motards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *