Contrôle technique voiture de collection

Une voiture de collection est une automobile qui doit pouvoir remplir certaines conditions : avoir un âge minimum de 30 ans à compter de sa première immatriculation, être d’origine, c’est-à-dire n’ayant pas subi de modifications. Aussi, elle doit correspondre à un modèle qui n’est plus commercialisé. Les véhicules avec un statut historique font également partie de la catégorie collection.

Qu’est-ce qu’une carte grise de collection ?

La carte grise de collection ou certificat d’immatriculation de collection est réservée aux voitures respectant toutes les caractéristiques d’une voiture de collection. Celle-ci fonctionne exactement comme une carte grise classique et c’est elle qui permet d’attribuer le titre de véhicule de collection. Avec cette carte, il est possible de rouler librement sur les routes étrangères sans aucune autorisation supplémentaire. Le fait de la détenir signifie aussi que la voiture est protégée. En cas d’accident grave, celle-ci ne peut être retirée. Elle n’est cependant pas adaptée pour un usage professionnel ou pour le transport de passagers.

Enfin, la carte grise de collection est considérée comme définitive. Revenir en arrière nécessite des procédures assez compliquées qui n’aboutissent pas toujours. Cette pièce donne quelques avantages dont le fait d’avoir une plaque d’immatriculation noire et la dispensation d’homologation nationale.

Délai du contrôle technique pour voiture de collection

Le contrôle technique est beaucoup plus flexible du côté des véhicules de collection. En effet, cela se fait tous les 5 ans. À l’opposé, ce délai est de 2 ans pour les véhicules classiques et pour ceux de plus de 30 ans qui ne sont pas déclarés véhicules de collection. Ainsi, la visite technique se fait en fonction de la catégorie de poids du véhicule et de sa date de mise en circulation. Pour ceux qui ont été mis en circulation avant le 1er janvier 1960 et pour ceux ayant un PTAC supérieur à 3,5 tonnes, il y a exemption de contrôle technique.

Par ailleurs, il faut préciser qu’avant d’obtenir son certificat d’immatriculation de collection, un contrôle technique favorable datant de moins de 6 mois est nécessaire. Contrairement aux voitures classiques, l’inspection est allégée, car ne prenant en compte que quelques fonctions principales de la voiture. C’est l’un des avantages que confère la carte grise de collection.

Liste des points de contrôle et des motifs de refus

Les points de contrôle

Le contrôle technique des véhicules de collection se fait presque de la même manière que celui des véhicules classiques. Il existe toutefois des points de contrôle spécifiques aux voitures de collection :

  • La visibilité
  • La direction
  • La carrosserie
  • L’éclairage
  • Le fonctionnement des organes mécaniques
  • La pollution et le niveau sonore
  • L’identification du véhicule : la plaque d’immatriculation, le compteur kilométrique, la présentation du véhicule, son document d’identification…
  • Le système de freinage : le disque de frein, le tambour de frein, la canalisation de frein, le système d’assistance de freinage…
  • Liaison au sol : le circuit de suspension, les ressorts, les amortisseurs, le demi-train avant et le demi-train arrière, les barres de torsion et la barre stabilisatrice…

Il faut noter qu’un véhicule ancien ne répond pas aux mêmes normes qu’un véhicule moderne. Les exigences techniques sont fonction de celles en vigueur lors de la première immatriculation du véhicule. Il y a par exemple une tolérance par rapport aux émissions de monoxyde de carbone. Par ailleurs, les points de contrôle ne sont pas très nombreux bien que cela soit passé de 123 à 132.

Les motifs de refus

Au cas où le contrôle technique de votre véhicule de collection est validé, vous n’aurez aucune réparation à faire et vous pouvez rouler sans vignette sur le pare-brise. Dans le cas contraire, il y a défaillance. On distingue trois types de défaillances :

  • les défaillances mineures qui nécessitent une réparation sans obligation de contre-visite. Le contrôle est donc favorable.
  • les défaillances majeures qui nécessitent une contre-visite et des réparations dans les deux mois qui suivent le contrôle. On en compte 467 au total.
  • les défaillances critiques qui exigent une réparation automatique du véhicule c’est-à-dire le même jour.

Il existe au total 127 points de défaillances critiques parmi lesquels nous avons les fuites de liquides constituant un risque pour l’environnement et pour les usagers de la route. On peut également distinguer d’autres motifs tels que le risque de chute des roues de secours, des défauts de carrosserie, des fuites de carburant. Les difficultés de fixation des sièges, une mauvaise suspension pneumatique, un système de freinage défectueux sont aussi des points de défaillances critiques pouvant être relevés.

Dans ces cas, la voiture portera la vignette Défaillance critique et ne pourra rouler qu’à la date de contrôle jusqu’à ce qu’elle ne soit remise en état. Le délai de réparation est toujours fixé à 2 mois. Toutefois, les voitures touchées par une défaillance critique sont peu nombreuses.

Par ailleurs, pour les voitures de collection, certains points de défaillances critiques sont déclassés en défaillances majeures. Ce qui allège le contrôle technique par rapport à celui des véhicules classiques. Nous avons entre autres : le défaut de soudure de la jante et une mauvaise suspension pneumatique.

Actu automobile ancienne :

  • Comment obtenir une remise lors d’une location de voiture ?
    Il est très difficile de trouver des voitures de location à prix réduit et, ces derniers temps, cela signifie tout simplement que vous payez moins cher pour quelque chose de moins cher, et, soyons honnêtes, parfois, lorsque vous payez moins cher pour une location de…
  • Le concept de don de voiture
    Certains d’entre nous ont de vieux véhicules qui traînent dans la cour ou dans le garage qui ne servent pas. La seule chose que font ces véhicules est de ramasser la poussière et de rouiller. Nous n’envisageons pas de les vendre, car nous pensons que…
  • Faut-il éviter les clubs de voitures ?
    Il y a tant de raisons pour lesquelles les clubs de veilles voitures sont une bonne idée, mais il y a aussi des raisons pour lesquelles vous devriez les éviter. Beaucoup de gens découvrent que l’idée d’un club de voitures est beaucoup plus glamour qu’elle…