Mise en place du CT pour les 2 roues

Nouveau contrôle technique pour les scooters et motos

Le gouvernement a été contraint d’introduire un nouveau contrôle technique pour les scooters et les motos à partir d’octobre. Cette mesure, qui concernera environ 2 millions de véhicules, vise à réduire le nombre d’accidents sur les routes.

Selon le nouveau système, tous les scooters et motos immatriculés en France devront subir un contrôle technique tous les deux ans.

Cette mesure s’ajoute au système actuel d’inspections annuelles pour les véhicules de plus de 10 ans.

Le nouveau contrôle technique comprendra un contrôle des freins, des roues et des pneus, des feux et de la signalisation, ainsi que du cadre et du moteur de la moto. Il permettra également de vérifier que le véhicule est conforme aux normes en matière de bruit et de pollution.

Coût du nouveau contrôle technique pour les 2 roues

Le coût du nouveau contrôle technique pour les scooters et les motos sera d’environ 30 euros. Ce montant s’ajoute à la taxe annuelle actuelle de 11 euros pour les véhicules de plus de 10 ans.

Le gouvernement affirme que cette nouvelle mesure contribuera à réduire le nombre d’accidents sur les routes, qui ont coûté la vie à près de 60 personnes l’année dernière.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement tente d’introduire ce type de contrôle technique pour les scooters et les motos. En 2013, une mesure similaire avait été proposée mais avait finalement été abandonnée en raison de l’opposition des conducteurs et des constructeurs.

A LIRE AUSSI :  Comment trouver & acheter une nouvelle voiture ?

Est-ce une bonne nouvelle pour les motards ?

Le nouveau contrôle technique pour les scooters et les motos n’est pas une bonne nouvelle pour tous les motards. Outre le coût du contrôle, qui sera à la charge des conducteurs, certains constructeurs de motos ont déjà annoncé qu’ils ne vendraient plus certains modèles en France car ils ne répondent pas aux nouvelles normes techniques.

En conséquence les conducteurs de motos plus anciennes seront obligés de trouver un nouveau modèle ou de faire modifier leur moto existante pour répondre aux nouvelles normes. Cet exercice pourrait s’avérer coûteux, surtout pour les personnes à faible revenu.

Le gouvernement a défendu cette nouvelle mesure, affirmant qu’elle était nécessaire pour améliorer la sécurité routière. Cependant, de nombreux motocyclistes affirment que le vrai problème n’est pas l’état de leurs véhicules, mais la conduite dangereuse des autres usagers de la route.

Les motards soucieux de leur sécurité bien avant le CT Moto

Les motards le savent bien, ils sont plus vulnérables que les autres usagers de la route, et sont donc plus concernés par la sécurité. Avant de prendre la route les motards inspecte leur bolide et entretiennent leur moto. Ils n’ont pas attendu le CT, pour prendre soin de leur véhicules.

Le nouveau contrôle technique pour les scooters et les motos est une bonne mesure, mais ce n’est pas la seule solution pour améliorer la sécurité routière. Le gouvernement doit également s’attaquer au problème de la conduite dangereuse des autres usagers de la route s’il veut vraiment réduire le nombre d’accidents sur les routes.

A LIRE AUSSI :  Comment acheter une voiture d'occasion en 10 étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.